Modélisation des Variabilités Intra et Inter Individuelles

Nous menons des recherches en informatique et en psychologie sur les caractéristiques individuelles notamment liées aux émotions et à l’interaction sociale. Ainsi, nos recherches prennent en considération différentes approches de la personnalité qui vont au delà de celles utilisées habituellement en informatique affective. Nous nous appuyons entre autres sur les modèles du Big Five, des préférences sensorielles (RFT), du Regulatory Focus ou encore du Followership. Nous rapprochons ces modèles de concepts comme le stress, l'anxiété, l'empathie.

Nous cherchons à mettre en évidence et expliquer des différences intra et inter-individuelles dans le cadre d'interactions humain / humain ou humain / virtuel.  Une partie de nos travaux s'ancre autour de la compréhension de l’action et de la perception de mouvement expressif lors d'une interaction dyadique.Nos recherches parmi des individus sains ou porteur de handicap mettent en évidence des variabilités inter et intra individuelles des comportements corporels et posturaux en fonction des émotions ressenties lors des interactions sociales humain / humain ou humain / virtuel (projet ANR INGREDIBLE; Giraud et al., 2016 ; Chevalier et al., 2016).  

Interactions corporelles dyadiques. A gauche : entre deux participants. A droite : entre un utilisateur et un agent virtuel expressif lors d’une tâche de réalisation d’un mouvement de fitness

Une des visées applicatives est la création d’un coach virtuel qui, au moyen de ces mouvements expressifs, permet une interaction plus dynamique et crédible (Giraud et al., 2016). Appliqué au contexte professionnel, nous nous intéressons également à l'interaction dyadique hiérarchique. Ainsi nous cherchons à identifier la variabilité intra-individuelle des comportements de leadership en fonction de la perception du comportement de followership. Ces recherches menées auprès de pompiers professionnels (mais aussi de professionnels tout venant) ont pour objectif (1) de mettre en évidence les indices comportementaux (i.e., comportements non verbaux) des subordonnés permettant leur catégorisation par les leaders, (2) de collecter un répertoire de comportements non verbaux pouvant être implémentés dans un environnement virtuel de formation, et (3) d’identifier les processus implicites de catégorisation mis en oeuvre par les leaders. La visée applicative est la conception d'un subordonné virtuel pouvant utilisé dans le cadre de la formation de leaders notamment médicaux (ANR VICTEAMS ; Demary et al., 2017).

De plus, les caractéristiques socio-émotionnelles telles que l'alexithymie, l'anxiété (trait et état) ou encore la gestion du stress sont étudiées dans le cadre d’interactions avec différents dispositifs lors d’une situation de stress social (simulation d’entretien d’embauche dans le projet ANR COMPARSE). Les stratégies adaptatives des adolescents face à des personnages virtuels (i.e., comportement d’approche et d’évitement) ont pu aussi être testées via l’utilisation d’outils de détection automatique par vidéo (Gomez et al., 2013).

Enfin, étudier les variabilités inter et intra dans le cadre d'interactions réelles et virtuelles nécessite d'adapter et développer des outils de mesure spécifiques. Une échelle visant à mesurer le regulatory focus chronic des individus a été élaborée (Faur et al., 2016). Dans le cadre des études conduites sur les subordonnés en contexte professionel, une échelle visant à identifier les styles de croyances sur le followership a été développée et utilisée (Demary, 2018).

LIMSI
Campus universitaire bât 507
Rue du Belvedère
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

RAPPORTS SCIENTIFIQUES

Rapport scientifique

 

Le LIMSI en chiffres

7 équipes de recherche
100 chercheurs et enseignants-chercheurs
40 ingénieurs et techniciens
60 doctorants
70 stagiaires

 

Paris-Saclay nouvelle fenêtre


Logo DataIA

 

© 2017 LIMSI CNRS