Text and data mining : pratiques scientifiques et droit applicable

Séminaire DataIA, 3 mars à 17:00 par Alexandra Bensamoun (Université Paris-Saclay) et Pierre Zweigenbaum (CNRS-LISN). Inscription : https://dataia.eu/en/events/dataia-seminars-text-and-data-mining-pratiques-scientifiques-et-droit-applicable-alexandra

La fouille de textes et de données (ou text and data mining – TDM) est une pratique en plein essor, appelée à croître rapidement grâce au développement des technologies d’intelligence artificielle, notamment du traitement automatique des langues.

Les travaux des chercheurs en traitement automatique des langues reposent sur la constitution, le traitement, l’étude de corpus langagiers oraux, écrits ou encore signés. Les corpus écrits sont généralement constitués à partir de textes accessibles électroniquement : articles de presse grand public ou de revues scientifiques, œuvres littéraires, encyclopédie Wikipédia, appréciations sur des biens de consommation, médias sociaux, voire plus largement à partir du contenu de sites web variés. Ces opérations peuvent-elles être librement réalisées d’un point de vue juridique ? Dans quelles conditions exactement ? Existe-t-il des différences entre le secteur de la recherche publique et le secteur commercial ? Les titulaires de droits peuvent-ils s’opposer à ces activités réalisées sur leurs contenus ?

LIMSI
Campus universitaire bât 507
Rue du Belvedère
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

RAPPORTS SCIENTIFIQUES

Rapport scientifique

 

Le LIMSI en chiffres

7 équipes de recherche
100 chercheurs et enseignants-chercheurs
40 ingénieurs et techniciens
60 doctorants
70 stagiaires

 

Paris-Saclay nouvelle fenêtre


Logo DataIA

 

© 2015 LIMSI CNRS