Condition aux limites synthétique pour la turbulence compressible de paroi avec reconstruction POD

Thèse de Hong YE, sous la direction de Bérengère PODVIN et Christian TENAUD. Soutenance le 27 septembre 2019 à 14:00

Jury

Christophe Airiau, Professeur, IMFT – Rapporteur
Laurent Cordier, Directeur de recherche, PPRIME – Rapporteur
Caroline Nore, Professeure, Université Paris-Sud – Examinatrice
Philippe Druault, Maı̂tre de Conférences, Institut Jean le Rond d'Alembert – Examinateur
Bérengère Podvin, Chargée de recherche, LIMSI – Directrice de thèse
Christian Tenaud, Directeur de recherche, LIMSI – Co-directeur de thèse
Edouard Audit, Directeur de recherche, Maison de la Simulation – Co-encadrant de thèse

La simulation numérique directe des couches limites turbulentes nécessite une résolution spatiale élevée proche des parois afin de capturer les différentes échelles caractéristiques de turbulence. Pour réduire le coût de calcul lié à la région de paroi, nous étudions les techniques utilisent une condition artificielle aux bords d'un domaine réduit, sans région de paroi. Une stratégie de reconstruction basée sur la POD est utilisée pour générer des conditions aux limites synthétiques permettant de simuler les caractéristiques spatiales et dynamiques de la turbulence dans la région centrale du canal. La condition aux limites a été testée à deux hauteurs. Une bonne concordance avec les résultats du canal complet est observée sur le profil de vitesse moyenne et sur la contrainte de cisaillement turbulente. La procédure s'est avérée robuste à la hauteur à laquelle la condition est imposée et permet une réduction drastique des coûts de calcul.

LIMSI
Campus universitaire bât 507
Rue du Belvedère
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

RAPPORTS SCIENTIFIQUES

Rapport scientifique

 

Le LIMSI en chiffres

7 équipes de recherche
100 chercheurs et enseignants-chercheurs
40 ingénieurs et techniciens
60 doctorants
70 stagiaires

 

Paris-Saclay nouvelle fenêtre


Logo DataIA

 

© 2015 LIMSI CNRS