Actualités

Stabilisation non linéaire des équations de la magnétohydrodynamique et applications aux écoulements multiphasiques

Thèse de Loïc Cappanera, équipe ETCM, jeudi 3 décembre 2015 à 10h00

 

Les travaux présentés se concentrent sur l'approximation numérique des équations de la magnétohydrodynamique (MHD) et sur leur stabilisation pour des problèmes caractérisés par des nombres de Reynolds cinétique élevés ou par des écoulements multiphasiques.
Loïc Cappanera valide numériquement un nouveau modèle de Simulation des Grandes Echelles (ou Large Eddy Simulations, LES), dit de viscosité entropique, sur des écoulements de cylindre en précession ou créés par des turbines contra-rotatives (écoulement de Von Karman). Ces études sont réalisées avec le code MHD SFEMaNS développé par J.-L. Guermond et C. Nore depuis 2002 pour des géométries axisymériques. Ce code est basé sur une décomposition spectrale dans la direction azimutale et des éléments finis de Lagrange dans un plan méridien.
Il adapte une méthode de pseudo-pénalisation pour prendre en compte des turbines en mouvement, ce qui étend le code SFEMaNS à des géométries quelconques. L. Cappanera présente aussi une méthode originale d'approximation des équations de Navier-Stokes à densité variable qui utilise la quantité de mouvement comme variable et la viscosité entropique pour stabiliser les équations de la masse et du mouvement.

Date de soutenance

Jeudi 3 décembre 2015, à 10h en salle de conférences du LIMSI

Membres du jury

Directeur de thèse: Caroline Nore
Examinateurs: François Daviaud et Astrid Decoene
Invité: Jacques Léorat
Rapporteurs: Richard Pasquetti et Kai Schneider

Equipe ETCM

 

 

LIMSI
Campus universitaire bât 507
Rue du Belvedère
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

RAPPORTS SCIENTIFIQUES

Le LIMSI en chiffres

10 équipes de recherche
100 chercheurs et enseignants-chercheurs
40 ingénieurs et techniciens
60 doctorants
70 stagiaires

 Université Paris-Sud nouvelle fenêtre

 

Paris-Saclay nouvelle fenêtre