Actualités

Modélisation de la Langue des Signes Française : Proposition d’un système à compositionalité sémantique

Thèse de Mohamed Nassime Hadjadj, équipe ILES, le vendredi 17 novembre 2017

La reconnaissance de la langue des signes française (LSF) comme une langue à part entière en 2005 a créé un besoin important de développement d’outils informatiques pour rendre l’information accessible au public sourd. Dans cette perspective, cette thèse a pour cadre la modélisation linguistique pour un système de génération de la LSF. Nous présentons dans un premier temps les différentes approches linguistiques ayant pour but la description linguistique des langues des signes (LS). Nous présentons ensuite les travaux effectués en informatique pour les modéliser. Dans un deuxième temps, nous proposons une approche permettant de prendre en compte les caractéristiques linguistiques propres au LS tout en respectant les contraintes d’un processus de formalisation. En étudiant des liens entre des fonctions sémantiques et leurs formes observées dans les corpus LSF, nous avons identifié plusieurs règles de production. Nous présentons finalement le fonctionnement des règles comme étant un système susceptible de modéliser un énoncé entier en LSF.

Membres du Jury :

Gilles Falquet : Professeur associé (Université de Genève), Rapporteur

Laurence Meurant : Professeure (Université de Namur), Rapporteur

Annelies Braffort : Directrice de recherche CNRS (LIMSI), Directrice de thèse

Michael Filhol : Chargé de recherche CNRS (LIMSI), Encadrant Scientifique

Delphine Battistelli : Professeure (Université Paris Nanterre), Examinatrice

François Yvon : Professeur (Université Paris Sud), Examinateur

Abstract

The recognition of French Sign Language (LSF) as a natural language in 2005 has created an important need for the development of tools to make information accessible to the deaf public. With this prospect, this thesis aims at linguistic modeling for a system of generation of LSF. We first present the different linguistic approaches aimed at describing the sign language (SL). We then present the models proposed in computer science. In a second step, we propose an approach allowing to take into account the linguistic properties of the SL while respecting the constraints of a formalisation process. By studying the links between semantic functions and their observed forms in LSF Corpora, we have identified several production rules. We finally present the rule functioning as a system capable of modeling an entire utterance in LSF.

LIMSI
Campus universitaire bât 507
Rue du Belvedère
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

RAPPORTS SCIENTIFIQUES

Le LIMSI en chiffres

10 équipes de recherche
100 chercheurs et enseignants-chercheurs
40 ingénieurs et techniciens
60 doctorants
70 stagiaires

 Université Paris-Sud nouvelle fenêtre

 

Paris-Saclay nouvelle fenêtre