Chanter avec ses mains

Olivier PerrotinThèse d'Olivier Perrotin

Etudier le contrôle en temps réel de synthèse de voix chantée par une tablette graphique dans le cadre de l'instrument de musique numérique Cantor Digitalis, tel est l'objet de la thèse d'Olivier PERROTIN.

La pertinence de l'utilisation d'une telle interface pour le contrôle de l'intonation vocale a été traitée en premier lieu, démontrant que la tablette permet un contrôle de la hauteur mélodique plus précis que la voix réelle en situation expérimentale.

Pour étendre la justesse du jeu à toutes situations, une méthode de correction dynamique de l'intonation a été développée, permettant de jouer en dessous du seuil de perception de justesse et préservant en même temps l'expressivité du musicien. Des évaluations objective et perceptive ont permis de valider l'efficacité de cette méthode.

L'utilisation de nouvelles interfaces pour la musique pose la question des modalités impliquées dans le jeu de l'instrument. Une troisième étude révèle une prépondérance de la perception visuelle sur la perception auditive pour le contrôle de l'intonation, due à l'introduction d'indices visuels sur la surface de la tablette. Néanmoins, celle-ci est compensée par l'important pouvoir expressif de l'interface.

En effet, la maîtrise de l'écriture ou du dessin dès l'enfance permet l'acquisition rapide d'un contrôle expert de l'instrument. Pour formaliser ce contrôle, nous proposons une suite de gestes adaptés à différents effets musicaux rencontrés dans la musique vocale. 

Enfin, une pratique intensive de l'instrument est réalisée au sein de l'ensemble Chorus Digitalis à des fins de test et de diffusion. Un travail de recherche artistique est conduit tant dans la mise en scène que dans le choix du répertoire musical à associer à l'instrument. De plus, un retour visuel dédié au public a été développé, afin d'aider à la compréhension du maniement de l'instrument.

Site personnel

 https://perso.limsi.fr/operrotin/diffusion.en.php

Date de soutenance

Mercredi 23 septembre 2015

Jury

Myriam Desainte-Catherine, Professeur ENSEIRB / LaBRI, rapporteur

Marcelo Wanderley, Professeur Université McGill / CIRMMT, rapporteur

Michel Beaudouin-Lafon, Professeur Université Paris-Sud / LRI, examinateur

Boris Doval, Maître de conférence UPMC / d’Alembert, examinateur

Thierry Dutoit, Professeur Université de Mons / TCTS Lab, examinateur

Christophe d’Alessandro, Directeur de recherche CNRS au LIMSI, directeur de thèse

Publications