Job opportunities

Gestion

Dépenses

Tous les achats doivent passer par les gestionnaires qui ont la connaissance de la réglementation financière applicable (commande publique, TVA, missions, inventaire...) et de la nature des dépenses autorisées selon les sources de crédits.

La commande publique

Les achats sont soumis aux règles de la commande publique. Pour le CNRS :

- Pour les achats < 25 k€ HT : la mise en concurrence n’est pas obligatoire mais fortement conseillée à partir d’un certain montant (le montant s’apprécie annuellement par code de produit ou par opération, ex : colloque)

- Pour les achats > 25 k€ HT et < 134 k€ : la mise en concurrence est obligatoire via l’outil « PUMA ». Au-delà de 90 k€, la mise en concurrence doit visée préalablement par le Délégué régional. Contactez Maud Grenet

- Pour les achats > 135 k€ : l’achat sera instruit par le bureau des marchés de la Délégation. Contactez Maud Grenet

Les marchés nationaux concernent : les abonnements, les accords logiciels, les assurances, les fournitures de bureau, les matériels informatiques, les papiers, les tableaux blancs interactifs, la téléphonie mobile, la gestion de la flotte automobile. Pour plus de détails, se rendre sur l’intranet des achats de la DDAI (utilisateur : achatcnrs/mot de passe : !@ch@tcnrs!).

Consultez ici la liste des marchés locaux (extincteurs, téléphonie fixe, génie climatique, ménage, travaux d’électricité, travaux de plomberie, peinture) : https://extranet.dr4.cnrs.fr/spip.php?page=sommaire&id_rubrique=120&skl=service

La carte d'achat

Les achats en ligne sont possibles jusqu’à 2 000 € TTC par achat, à l’aide des cartes d'achat détenues par les gestionnaires. La dépense ne doit pas être couverte par un marché. La carte d'achat est personnelle (elle ne se prête pas) et est rattachée au compte de l’Agent Comptable de la Délégation.

Pour les utiliser, merci de remplir une demande d’utilisation de la carte achat (formulaire revu en janvier 2016).

Excepté pour les droits d’inscription aux colloques, la carte achat ne peut être utilisée pour régler des frais de mission (hébergement, transport, etc).

Pour en savoir plus : http://www.dgdr.cnrs.fr/mpr/pratique/carte_achat/infos_carte.htm

La carte corporate

Rattachée au compte personnel du porteur, elle permet de payer certaines dépenses lors des déplacements professionnels en France et à l’étranger (missions). Avantage : le porteur est remboursé avant d’être débité s’il a remis son état de frais rapidement. Il ne fait donc pas l’avance des frais.

Pour en savoir plus : https://www.dgdr.cnrs.fr/mpr/pratique/Missions/Carte_corporate.htm

Les matériels inventoriés

Sont considérées comme des achats d’équipement les dépenses d’un montant unitaire supérieur ou égal à 800 € HT, ayant pour résultat l’entrée d’un bien destiné à rester durablement dans le patrimoine du CNRS (= qui n’est pas consommé par un 1er usage ou au cours de l’année suivant l’acquisition).

Tous les équipements doivent être inscrits sur le registre d’inventaire du laboratoire et identifiés. L’étiquette transmise par les gestionnaires doit impérativement être collée sur le matériel pour qu’il puisse être rapproché du registre en cas d’audit.Il n’est pas possible de partir avec un matériel sans en avertir les gestionnaires, qui devront alors désinventorier le matériel.

Achats sur projets

Les dernières commandes sur des projets de recherche doivent être transmises aux gestionnaires au plus tard un mois avant la date de fin du contrat.

Contacts

Equipes AERO, ETCM, TSF : Valérie Ronflé

Equipes AA, AMI, CPU, ILES, TLP, Venise : Laurence Rostaing (commandes, missions) et Carole Hoint (gestion des contrats de recherche)

Affaires générales : Bénédicte Daly

Sous la direction de Maud Grenet, administratrice

 

Retour aux rubriques budget et valorisation:

Budget

Valorisation

Budget et recettes

Le budget du LIMSI se monte à 6 M€ hors masse salariale (7 M€ environ). Il se compose d’une subvention de l’Université Paris Sud de 90 k€, d’une subvention du CNRS (appelée Subvention d’Etat) de 450 k€ et des ressources contractuelles (appelées Ressources Propres) pour un montant de 5,4 M€. Les crédits provenant de l’Université Paris Sud et du CNRS (subvention d’état) ne sont pas reportables et doivent être dépensés intégralement dans l’année civile. Le cas échéant, le disponible est perdu.

A contrario, les crédits provenant des ressources propres contractuelles sont reportables d’une année sur l’autre, mais sont souvent soumis à une justification financière pour être définitivement attribués.

Outre les organismes publics (ANR, établissements publics, ministères, collectivités territoriales...), le LIMSI collabore avec des entreprises de de toutes tailles (TGE, PME, TPE).

 

Contacts

Equipes AERO, ETCM, TSF : Valérie Ronflé

Equipes AA, AMI, CPU, ILES, TLP, Venise : Laurence Rostaing (commandes, missions) et Carole Hoint (gestion des contrats de recherche)

Affaires générales : Bénédicte Daly

Sous la direction de Maud Grenet, administratrice

 

Retour aux rubriques valorisation et dépenses :

Valorisation

Dépenses

LIMSI
Campus universitaire bât 508
Rue John von Neumann
F - 91405 Orsay cedex
Tél +33 (0) 1 69 15 80 15
Email

SCIENTIFIC REPORTS

LIMSI in numbers

10 Research Teams
100 Researchers
40 Technicians and Engineers
60 Doctoral Students
70 Trainees

 Paris-Sud University new window

 

Paris-Saclay University new window